Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie parle du Terrorisme et de l’Afrique

Michaëlle Jean naît à Port-au-Prince l’année où François Duvalier arrive au pouvoir et installe un régime dictatorial des plus répressifs. En 1957. Onze en plus tard, sa famille fuit Haïti et s’installe au Québec.

Après un baccalauréat en langues et littératures hispaniques et italiennes, la jeune et brillante réfugiée obtient une maîtrise en littérature comparée à l’Université de Montréal. Michaëlle Jean devient enseignante et s’investit auprès des femmes victimes de violences conjugales. Elle est alors une farouche militante au sein du mouvement féministe québécois.

C’est pendant cette période qu’elle apparaît dans un documentaire. Des professionnels de Radio-Canada la remarquent et la société l’embauche en 1988. Elle devient la première femme noire du pays à présenter le journal.

En août 2005, Michaëlle Jean franchit une étape décisive dans son parcours. Elle devient le vingt-septième Gouverneur général du Canada. Une nomination qui réjouit toute la communauté haïtienne, qui la voit déjà comme une idole. Là encore pionnière, elle est la première personne noire à obtenir ce poste, la troisième femme et la deuxième immigrante.

Pour ne pas créer d’imbroglio diplomatique, Michaëlle Jean renonce à la nationalité française qu’elle avait acquise par son mari pour devenir uniquement canadienne. Mais elle reste très attachée à son pays natal. Au lendemain du tremblement de terre qui frappe Haïti, c’est en pleurs qu’elle demande à la communauté internationale de se mobiliser de toute urgence.

En 2011, Michaëlle Jean fait son entrée dans la francophonie. Elle est nommée au poste de Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques de Londres. Elle est chargée d’y promouvoir la langue française. Trois ans plus tard, alors qu’elle était loin d’être la favorite, elle parvient à créer un consensus sur sa candidature et devient Secrétaire générale de la Francophonie, le 30 novembre 2014 au cours du Sommet de Dakar. Comme une sorte d’habitude dans son parcours, elle devient la première femme ainsi que la première non africaine à exercer cette fonction.

Maltese Government with open-door policy for industry

http://www.timesofmalta.com/articles/view/20141010/local/government-with-open-door-policy-for-industry.539180   Cutting energy costs will not be enough on its own to support the manufacturing industry but it is an important step forward, according to the Prime Minister. Joseph Muscat said the government was committed not to create surprises for industry and will adopt an open-door policy to deal with problems that may arise […]